EN

|

FR

NADIA VALENTINE

"2005 est l’année de la résurrection de Banania sur les murs de France.

 

Banania est devenu pour les autochtones une madeleine de proust.

 

Pour les français d’origine extra européenne c’est une image du canibalisme voir de l’insulte.

 

Cette série Banania est née de la colère.

 

Je replace ce personnage dans le contexte de la guerre 14-18, des tranchés, du sang et de la mort.

 

L’image du tirailleur sert de nouveau à vendre du chocolat."

Expositions

 

Février/mars 2015

Février 2015

Février 2014

Juin/juillet 2014

Juillet/août 2013

 

 

Éditions

 

2015

2015

2015

2013

2012

2011

 

 

Prix

 

2004

1992

 

 

Parcours universitaire

 

 

 

 

 

HETA-UMA - exposition collective - MIAM, Sète

AFRICAPARIS - Carreau du temple, Paris

FREAK WAVE - Le point éphémère, Paris

BANANIARD - Cartel | Friche la Belle de Mai, Marseille

HEY! Modern Art & Pop Culture / Part II - Musée de la Halle Saint-Pierre, Paris

 

 

 

 

Couv. Bonhommes - Édition AAARG!

Cou. Nanarland Le livre des Mauvais Films Sympathiques - Éditions Label 619

Carte illustrées - METAKUKAZ

Hôpital Brut - Édition le Dernier Cri

HEY! Magazine n°10 - Ankama

HÔPITAL BRUT - Édition le Dernier Cri

 

 

 

 

2ème Prix de peinture des agents de la ville de Paris

3ème Prix de peinture - Salon des peintres d'Outre-mer

 

 

 

 

DNSEP spécialité peinture aux beaux-arts, Besançon

License d'arts plastiques à la Sorbonne, Paris

 

Site développé par ASMO Ingénierie

asmo.contact@gmail.com